Grâce aux bourses en hémostase et mobilité, CSL Behring promeut la recherche

Pour la troisième année consécutive, un appel à projet a été lancé en novembre 2018 par le Fonds de Dotation CSL Behring pour la recherche. Depuis 2004, le laboratoire de biothérapies dédiées à la prise en charge des patients atteints de maladies rares s’attache à promouvoir des programmes de recherche médicale.

À ce titre, sa filiale française a créé en juin 2016 le Fonds de Dotation CSL Behring pour la recherche. Ce dernier propose des bourses de recherche en hémostase, en immunologie et en mobilité, destinées aussi bien à des personnes morales — associations, sociétés savantes, établissements de soins —, qu’à des médecins, pharmaciens ou tout autre professionnel de santé et chercheurs. En tout, quarante dossiers ont été soumis à l’organisme de mécénat, dont 7 en mobilité, 10 en hémostase et 23 dossiers en immunologie.

Story

Deux lauréates pour une bourse en hémostase et une bourse de mobilité pour un projet en immunologie

Le 26 avril 2019, six lauréats ont été désignés par le Comité Scientifique du Fonds de dotation CSL Behring après une réunion de délibération.

Parmi ces derniers, Sandra Le Quellec, des Hospices Civils de Lyon, a consacré ses travaux de recherche à l’hémostase. Son étude porte plus précisément sur les mécanismes d’allongement de la demi-vie des molécules de fusion à la sous-unité B du Facteur XIII.

Une bourse de mobilité internationale a, quant à elle, été attribuée à Élodie Bailly de l'Hôpital Saint-Louis à Paris, pour un projet en immunologie. Ses recherches portent sur le rôle des récepteurs Fc-gamma dans la formation de la pathogénicité des anticorps anti-HLA et de la réponse au traitement par immunoglobuline intraveineuse lors de la transplantation d’organe solide.

Les bourses de recherche du Fonds de Dotation CSL Behring ont officiellement été remises aux lauréats lors d’une cérémonie le 27 juin 2019 à la Maison de la Recherche, à Paris.