Passer au contenu principal

Le rôle de CSL Behring dans la bataille contre le COVID-19

Voici comment CSL Behring collabore avec le milieu universitaire, l’industrie et les gouvernements afin de lutter contre le nouveau coronavirus COVID-19.

Story
  • CSL Behring fait partie de la CoVIg-19 Plasma Alliance, un partenariat industriel sans précédent pour développer la CoVIg-19, un médicament dérivé du plasma qui pourrait permettre de traiter le COVID-19. La CoVIg-19 Plasma Alliance va œuvrer pour le développement d’une immunoglobuline hyperimmune anti-SARS-CoV-2-polyclonale ayant la capacité de traiter les individus souffrant des complications sévères du COVID-19. L’alliance soutiendra également les gouvernements locaux dans leurs efforts continus contre la pandémie actuelle. Cette collaboration permettra de tirer profit de l’expertise et du travail que les entreprises avaient déjà engagés. L’Alliance collabore avec l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dans le National Institutes of Health (NIH) afin de tester la sécurité, la tolérance et l’efficacité de la thérapie hyperimmune chez des patients adultes atteints du COVID-19. Cette étude devrait débuter dès cet été.

  • La CoVIg-19 Plasma Alliance, dont CSL Behring fait partie, a rejoint la campagne « The Fight Is In Us » - une coalition d’institutions rassemblant des leaders mondiaux  : institutions médicales, de la recherche, ainsi que des centres de collecte, des entreprises du domaine de la santé, du secteur de la technologie, des organisations philanthropiques, et des groupes de patients guéris du COVID-19, de sorte à soutenir et accélérer le développement d’une éventuelle nouvelle thérapie pour les patients atteints du COVID-19. Ce partenariat vise ainsi à mobiliser des dizaines de milliers d’Américains qui sont rétablis du COVID-19 afin qu’ils donnent leur plasma qui contient des anticorps vitaux ayant lutté contre la maladie, et qui pourraient permettre à des patients affectés de lutter à leur tour contre le virus.

  • CSL Behring Australie développe un produit plasmatique anti-SARS-CoV-2 pour le marché australien. Ce produit aurait le potentiel de traiter les patients souffrant des complications sérieuses du COVID-19, et en particulier les patients qui auraient besoin d’être ventilés. Ce produit de recherche, appelé Immunoglobuline COVID-19, est en cours de développement sur le site de production de CSL Behring situé à Broadmeadows, Victoria, Australie. 

  • Nous collaborons avec la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) et l’université du Queensland (UQ) pour accélérer le développement, la production et la distribution d’un éventuel vaccin contre le COVID-19. Le CEPI et CSL financent le développement et la production du vaccin activé par « pince moléculaire » (molecular clamp). Ce financement permettra de soutenir l’étude de tolérance de phase 1, dirigée par UQ. Elle sera suivie d’essais cliniques de phases avancées, et d’une production à échelle industrielle, si le produit est approuvé. La phase initiale de production de grande ampleur devrait se dérouler sur le site de production de biotechnologies de CSL à Melbourne, en Australie. CSL prévoit que les technologies de production permettent d’atteindre 100 millions de doses produites à fin 2021. L'essai clinique de phase I a débuté le 13 juillet. Les premières doses ont été administrées aux patients afin d'évaluer la tolérance du traitement. Si cette phase de l'essai est un succès, CSL entreprendra alors des essais cliniques de phase II et III.

  • Seqirus a fait don de son adjuvant reconnu – le MF59® - à plusieurs entités de recherche sur un vaccin contre le COVID-19, dont au programme de développement de vaccins de l'Université du Queensland (UQ). L’adjuvant MF59® est utilisé dans le vaccin de la grippe saisonnière pour les personnes âgées de plus de 65 ans – l’une des populations les plus vulnérables face au COVID-19. Les adjuvants permettent d’améliorer la réponse immune tout en réduisant la quantité d’antigène nécessaire dans chaque vaccin, ce qui permet de produire plus de doses, plus rapidement. En parallèle, Seqirus reste concentré sur la production du vaccin de la grippe saisonnière pour la saison prochaine, qui est d’autant plus important en cette période de pandémie.

  • Nous avons lancé un essai clinique sur l'utilisation du CSL312 (garadacimab, facteur XIIa anticorps monoclonal antagoniste) pour traiter les patients qui souffrent de détresse respiratoire sévère à la suite d'une pneumonie liée au COVID-19. Le premier patient a débuté l'essai clinique de phase II pour évaluer la sécurité et l'efficacité de ce traitement potentiel, en juillet.

  • Nous travaillons avec les chercheurs sur les anticorps monoclonaux développés par CSL, entre autres CSL324, afin d’identifier des traitements potentiels dans notre portefeuille de produits, qui permettraient de traiter l’atteinte alvéolaire diffuse – l’une des conséquences respiratoires dévastatrices du COVID-19. Ces approches sont considérées comme beaucoup plus expérimentales, mais représentent tout de même des traitements potentiels très importants pour les personnes qui ont subi les impacts parfois dévastateurs du COVID-19.

  • Nous avons créé un partenariat avec SAB Biotherapeutics, une entreprise biopharmaceutique de stade clinique, pour développer et mettre à disposition une nouvelle immunothérapie ciblant le COVID-19. Ce traitement potentiel serait produit sans utiliser le plasma de patients rétablis du COVID-19. Les études cliniques pourraient commencer dès cet été en Amérique du Nord.
  • De plus, depuis que le coronavirus a initialement été identifié à Wuhan, en Chine – où CSL Behring dispose d’un site de production – l’entreprise a participé à la bataille contre le COVID-19 en mettant à disposition gracieusement son expertise, ses équipements technologiques ou encore son matériel.

Pour bénéficier de l’information la plus récente sur CSL Behring et sur son rôle dans la guerre contre le COVID-19, consultez : https://www.cslbehring.com/our-company/coronavirus-information

CSL Behring est un laboratoire de biothérapies mondial, parmi les leaders dans son domaine, qui s’est donné pour mission de sauver des vies. Notre priorité est de répondre aux besoins des patients en utilisant les technologies les plus récentes. Nous développons et proposons des thérapies innovantes pour traiter des troubles de la coagulation, les déficits immunitaires primitifs, l’angio-œdème héréditaire, des maladies respiratoires héréditaires et des troubles neurologiques. Nos produits sont également utilisés pour les chirurgies cardiaques, le traitement des grands brûlés, et permettent d’éviter la maladie hémolytique du nouveau-né. CSL Behring gère l’un des plus grands réseaux de collecte de plasma au monde : CSL Plasma. La maison mère, CSL Limited (ASX:CSL;USOTC:CSLLY), dont le siège est situé à Melbourne en Australie, emploie plus de 26 000 personnes, et met à disposition des traitements dans plus de 70 pays.

Contact : Natalie de Vane, Natalie.de.Vane@cslbehring.com, 610-999-8756