En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies
OK
France
Recherche    
Inclure tous les emplacements de pays de CSL Behring

Sélection des donneurs de plasma

La sécurisation biologique du plasma, matière première d’une grande partie de nos biothérapies, commence par une sélection stricte des donneurs. Chaque centre de collecte est suivi par le PPTA (Plasma Protein Therapeutics Association) et par les autorités sanitaires pour garantir le respect des standards établis.



Pour chaque centre agréé, le taux de tests positifs, indiquant la présence de virus sur chaque don de plasma, fait l’objet d’une surveillance régulière. Le taux de marqueur viral ne doit pas dépasser un nombre maximum de donneurs confirmés positifs pour le HIV, le HCV et HBV, comme le précisent les standards du PPTA.

CSL Behring, entreprise de biotechnologies – Sélection des donneurs de plasma

Origine du plasma utilisé pour les spécialités CSL Behring

Chez CSL Behring, le plasma provient de deux sources principales :
  • Soit de notre réseau de centres de collecte, CSL Plasma
    • Plus de 120 centres aux Etats-Unis et en Allemagne
    • Plasma prélevé uniquement par plasmaphérèse*

  • Soit d’autres établissements agréés par CSL et les autorités de santé
    • Plus de 182 centres dans plusieurs pays d’Europe (Allemagne, Autriche, Danemark, Pologne, Suisse...)
    • Plasma prélevé par plasmaphérèse* ou à partir de sang total
Les donneurs sont rigoureusement sélectionnés dans les centres. Ils bénéficient d’un examen médical avant chaque don permettant de s’assurer qu’ils sont en capacité physique de donner. Lors de cet examen, un questionnaire permet de mettre à jour leurs antécédents médicaux et leur mode de vie afin d’identifier les comportements à risque. Les personnes ne répondant pas à ces critères rigoureux sont éliminées du don.
 

Qualification des donneurs

Afin qu’un don de plasma soit utilisé en fractionnement, son donneur doit d’abord être qualifié :
  • Le premier don doit être négatif pour tous les marqueurs viraux
  • Le deuxième don doit être effectué dans un délai de 6 mois suivant le premier don
  • Il doit également être négatif pour tous les marqueurs viraux
Si ces 3 conditions sont remplies, le donneur est alors classé en donneur qualifié : après une période de quarantaine, et si les marqueurs viraux sont négatifs, ses dons seront utilisés pour le fractionnement.
Si un donneur ne se présente pas pendant 6 mois, il perd son statut de donneur qualifié et doit recommencer le processus de qualification. Si un donneur ne répond plus aux critères de qualité ou de sécurité, il est exclu définitivement du don.
 
 

Qualification biologique du plasma

 
*plasmaphérèse : cette technique permet de prélever uniquement le plasma ; lors du don, les autres éléments sanguins sont séparés du plasma par centrifugation, puis réinjectés au donneur. Cette méthode permet de donner son plasma jusqu’à trois fois par semaine. La plasmaphérèse représente 80% des dons de plasma chez CSL.

 

m.à.j.: 18/02/2016